Qu’est-ce qu’un cheval de Troie ? Comment fonctionne le logiciel malveillant cheval de Troie ?


Rencontrez-vous des activités suspectes sur votre ordinateur ? Votre appareil pourrait être infecté par le tristement célèbre Logiciel malveillant cheval de Troie.

Selon les statistiques, 58% des logiciels malveillants informatiques vient des chevaux de Troie. C’est l’un des types de logiciels malveillants les plus dangereux. Il peut voler vos informations, vous espionner et endommager votre appareil sans savoir qu’il est déjà sur votre PC.

Découvrez-en plus sur ce malware et comment vous en protéger.

???? Principaux plats à emporter

  • Le cheval de Troie est un logiciel malveillant qui se déguise en logiciel légitime pour pénétrer dans les systèmes informatiques.
  • La principale différence entre les virus et les chevaux de Troie est que les virus peuvent proliférer et s’activer. Pendant ce temps, des chevaux de Troie doivent être installés pour déclencher ses codes malveillants.
  • La meilleure façon de supprimer les logiciels malveillants cheval de Troie est d’utiliser un programme antivirus de confiance.
  • Évitez les chevaux de Troie en téléchargeant des logiciels uniquement à partir de sources fiables. Évitez de cliquer sur des pièces jointes suspectes et d’exécuter des programmes inconnus.

Qu’est-ce qu’un cheval de Troie ?

En technologie, le cheval de Troie est un type de logiciel malveillant qui prétend être un logiciel ou un code légitime. Il peut également se déguiser en fichiers authentiques joints aux e-mails.

Ce malware fonctionne lorsqu’un utilisateur télécharge le fichier exécutable (.exe). Une fois installé, il commencera à attaquer l’appareil.

Comment fonctionne Trojan Horse Malware

Les chevaux de Troie passent souvent inaperçus car l’ordinateur continue de fonctionner normalement. Il peut visiter des sites Web et même des applications bancaires sans votre consentement.

???? Étymologie

Le terme “troyen« vient du poème épique grec »L’Enéide.”

Dans cette histoire, Ulysse est un guerrier grec qui envisage d’attaquer la ville de Troie. Il a fabriqué un cheval de bois géant qui servirait de cadeau aux chevaux de Troie pour montrer qu’ils s’étaient rendus.

Les chevaux de Troie croyaient à cette astuce. Ils ont célébré en recevant le cadeau, ne sachant pas qu’Ulysse a caché ses hommes à l’intérieur du cheval. Une fois que les Troyens étaient tous ivres, les Grecs ont attaqué la ville.

Les Grecs ont utilisé le cheval de Troie pour tromper et vaincre les chevaux de Troie, de la même manière que le malware trompe un utilisateur en prétendant qu’il s’agit d’un vrai logiciel.

Virus contre cheval de Troie

Les gens se réfèrent aux chevaux de Troie sous le nom de “virus cheval de Troie”. Cependant, le cheval de Troie est pas un virus mais un malware.

La distinction entre virus et chevaux de Troie est l’une des idées fausses courantes dans le monde numérique. Bien qu’ils puissent tous les deux endommager votre ordinateur, ils sont différents.

Consultez le tableau ci-dessous pour leurs différences :

Virus informatique

Cheval de Troie

Les virus s’attachent à d’autres fichiers ou programmes et écrivent leurs codes.

Vous pouvez toujours attraper un virus même si vous avez téléchargé un fichier légitime.

Les chevaux de Troie prétendent être des programmes légitimes.

Vous pouvez obtenir des chevaux de Troie parce que vous avez téléchargé ce que vous pensiez être un logiciel ou un fichier légitime.

Les virus se développent d’un programme à l’autre, laissant des infections qui endommagent le système.

Les chevaux de Troie accèdent et extraient illégalement les informations et le système sensibles des utilisateurs.

Ils ne peuvent pas vous infecter à moins que vous ne cliquiez, n’ouvriez ou n’exécutiez des programmes malveillants.

Les chevaux de Troie ne peuvent pas infecter votre ordinateur à moins que vous ne l’ayez téléchargé.

3 pires attaques de chevaux de Troie dans le monde

Outre sa méthode sournoise consistant à inciter les utilisateurs à s’installer, le logiciel malveillant Cheval de Troie est devenu populaire dans le monde entier en raison de ses effets graves, que ce soit sur un seul appareil ou sur une grande institution.

Voici quelques-unes des pires attaques causées par les logiciels malveillants Trojan Horse :

A LIRE :  Idées de marketing numérique et tendances SEO

1. Émote

E-mail avec une pièce jointe qui télécharge automatiquement Emotet

Le Logiciel malveillant Emotet a été détecté pour la première fois en 2014 lorsqu’il ciblait des établissements de santé et des banques. Il est devenu populaire en 2018 lorsqu’il a infecté Hôpital de Fürstenfeldbruck en Allemagne. Il a fermé 450 ordinateurs à ce moment-là.

Ce logiciel malveillant a continué à se propager car il utilisait la récolte d’Outlook. Il a envahi les appareils des victimes et envoyé des e-mails de phishing aux listes de contacts. Les e-mails contiennent des documents Word qui semblent provenir d’une source fiable.

Le département américain de la Sécurité intérieure considérait cela comme l’un des plus destructeurs cyber-attaques dans l’histoire.

2. Zeus

Exemple d'e-mail avec le cheval de Troie Zeus

En 2007, le monde a découvert Zeus ou Zbot. Beaucoup de gens le savaient après avoir attaqué le ministère des Transports aux États-Unis.

Zbot a créé un botnet qui contient des machines infectées. Le botnet ciblé 74 000 comptes FTP en 2009. Cette même année, il a également attaqué 3,6 millions d’ordinateurs aux États-Unis.

Ces attaques incluent des entités privées, des bureaux gouvernementaux et des banques. Ce sont les établissements suivants qui ont été infectés :

  • Amazone
  • Société de radiodiffusion américaine (ABC)
  • Banque d’Amérique
  • Cisco
  • Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA)

3. Ver de tempête

E-mails avec pièces jointes Storm Worm

Du nom lui-même, ce logiciel malveillant cheval de Troie est dû aux tempêtes européennes.

En 2007, les Européens ont reçu des e-mails malveillants contenant des mises à jour de bulletins météorologiques. Les intempéries qu’ils ont subies leur ont fait croire qu’elles étaient réelles.

Ce logiciel malveillant est entré dans environ 1 million d’ordinateurs en Europe et en Amérique. Il a envoyé des spams, volé des informations et lancé des attaques par déni de service distribué (DDoS).

Types de chevaux de Troie

La technologie ne cesse d’évoluer, tout comme les menaces en ligne telles que les chevaux de Troie.

En 1975, le premier malware cheval de Troie (ANIMAL) a été créé. À partir de là, les chevaux de Troie ont évolué vers différentes variantes. À ce jour, il existe de nombreux types de chevaux de Troie avec des formes complexes.

Vous trouverez ci-dessous les types de chevaux de Troie dont vous devez être conscient :

Types courants de chevaux de TroieChevaux de Troie de porte dérobée

Ce type de cheval de Troie peut créer un «porte arrière” sur votre appareil. Il peut accéder à votre ordinateur et le contrôler en déployant des logiciels malveillants dans le centre de commande et de contrôle pour surveiller et voler des informations sensibles.

Chevaux de Troie téléchargeurs

Ce logiciel malveillant télécharge et installe des fichiers sur votre ordinateur portable. Il met également des programmes malveillants dans votre appareil sans que vous le sachiez. Son objectif principal est de voler, de perturber et d’endommager votre ordinateur et vos appareils.

Troyens rootkits

Le Rootkit est un logiciel malveillant cheval de Troie qui est une collection de logiciels. Il acquiert un accès à la racine ou au niveau administratif pour les machines.

Il mettra également en place un exploit de porte dérobée pour fournir plus de logiciels malveillants s’ils se trouvent sur votre ordinateur portable. Ce type est difficile à détecter et à éliminer.

Chevaux de Troie d’attaque DDoS

Ce type de cheval de Troie est également appelé Réseau de zombiesqui sont des appareils connectés à Internet infectés par des logiciels malveillants.

Les botnets sont généralement invisibles et n’ont pas d’effets immédiats sur les appareils. Parfois, ils contrôlent l’appareil, mais ils attaquent généralement en silence.

En 2022, Microsoft a annoncé 1 955 attaques DDoS quotidiennement, soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente.

Comment supprimer le cheval de Troie ?

Une fois que vous avez contracté une infection par un cheval de Troie, elle peut se propager à d’autres ordinateurs et appareils. Cependant, vous pouvez supprimer ce logiciel malveillant en utilisant le même techniques pour supprimer les virus.

Essayez ces méthodes simples et faciles :

A LIRE :  7 commandes ipconfig pour Windows que vous devez connaître !

Méthode 1 : Supprimer les programmes ou logiciels malveillants

Si vous avez accidentellement téléchargé ou installé un programme suspect, supprimez-le immédiatement. Les logiciels d’origine inconnue peuvent être une source de logiciels malveillants de type cheval de Troie.

Voici comment vous pouvez supprimer tout logiciel potentiellement malveillant :

Étape 1: Sur votre ordinateur “Barre de recherche,” Cherchez le “Gestionnaire d’applications.”

Barre de recherche Windows

Étape 2: Trouvez tout logiciel ou programme suspect.

Étape 3: Faites un clic droit et sélectionnez “Supprimer” ou “Désinstaller.”

Étape 4: Allez dans votre «Corbeille” et supprimez-le définitivement.

Vider la corbeille

Méthode 2 : analysez votre ordinateur à l’aide d’un antivirus

Presque 89 % des utilisateurs de bureau utiliser un logiciel antivirus de nos jours. C’est un outil efficace pour votre ordinateur pour prévenir et combattre les logiciels malveillants.

Si vous n’avez toujours pas d’antivirus sur votre appareil, vous pouvez l’obtenir de cette façon :

Étape 1: Recherchez le logiciel antivirus qui correspond à vos besoins.

Étape 2: Installez le logiciel.

???? Note de sécurité

Vérifiez toujours si le logiciel que vous installez est légitime. Un faux antivirus existe et peut infecter votre appareil avec plus de logiciels malveillants.

Étape 3: Une fois le programme installé, configurez-le et lancez une analyse.

Étape 4: Supprimez tout logiciel malveillant ou menace détecté.

✅ Conseil de pro

Si vous ne savez pas quel logiciel antivirus acheter, vous pouvez commencer par Antivirus Surfshark. Il offre une analyse planifiée et une protection en temps réel pour assurer la sécurité de votre appareil 24h/24 et 7j/7.

Méthode 3 : Réinitialisez votre appareil

Parfois, les méthodes mentionnées ci-dessus ne fonctionnent pas. Si tel est le cas, votre dernier recours consiste à réinitialiser votre appareil.

⚠️ Avertissement

Cette méthode supprime définitivement tous vos fichiers. Avant de faire cela, assurez-vous de sauvegarder toutes vos données nécessaires.

Vous pouvez lancer la réinitialisation d’usine en suivant ces étapes :

Étape 1: Allez dans votre «Paramètres.”

Étape 2: Cliquez sur “Mise à jour et sécurité” et trouve “Récupération.”

Paramètres de l'ordinateur Windows

Étape 3: Chercher “Réinitialiser ce PC.”

Étape 4: Cliquez sur Commencer ou Supprimer tout.

Options de réinitialisation d'usine dans Windows

Étape 5: Redémarrez votre ordinateur portable.

Protéger votre ordinateur contre les chevaux de Troie

Des mesures de cybersécurité doivent être mises en œuvre pour éviter d’avoir des chevaux de Troie sur vos appareils. Voici les précautions de sécurité que vous pouvez prendre :

1. Installez le logiciel à partir de sources fiables uniquement

Les logiciels malveillants du cheval de Troie sont bons pour donner l’impression que les sites Web et les logiciels sont légitimes. Effectuez toujours des recherches approfondies avant de cliquer sur un Télécharger ou Installer boutons.

2. N’exécutez jamais un programme ou n’ouvrez jamais de pièces jointes provenant d’e-mails inconnus

Les chevaux de Troie peuvent également se trouver dans les e-mails. Une fois que vous recevez des e-mails suspects avec des pièces jointes, faites PAS cliquez ou ouvrez-les. Les pièces jointes peuvent contenir des logiciels malveillants susceptibles d’infecter votre appareil.

3. Effectuez des contrôles réguliers sur votre appareil

Même si votre ordinateur fonctionne normalement, il est toujours préférable d’effectuer un contrôle de routine. Les chevaux de Troie peuvent accéder à vos données sans que vous le sachiez, c’est pourquoi des vérifications régulières aideront à détecter plus tôt tout risque d’infection.

4. Installez un antivirus et utilisez-le régulièrement

L’antivirus est un bon outil pour prévenir et supprimer les virus et les logiciels malveillants sur les appareils. Il peut éliminer toute menace à la sécurité de votre appareil.

Dernières pensées

Le logiciel malveillant Cheval de Troie a fait savoir au monde à quel point il peut être dangereux. Il peut vous espionner, endommager des appareils, etc. Des choses pires peuvent arriver si vous ne supprimez pas ce malware immédiatement.

Surveillez toujours votre ordinateur. Si vous remarquez quelque chose de bizarre sur votre appareil, vérifiez ce qui se passe. Si votre ordinateur présente toujours des activités inhabituelles après le dépannage, demandez l’aide d’un professionnel.