Qu’est-ce que la prévention contre la perte de données ? Comment fonctionne la DLP ?


Les grandes entreprises courent un risque de violation de données. Les informations sensibles collectées par les entreprises ajoutent plus de valeur à l’organisation.

Une violation de données peut coûter cher. En 2022, le coût d’une violation de données a atteint un en moyenne 4,35 millions de dollars.

Data Loss Protection (DLP) est une solution de cybersécurité qui aide les organisations à conserver ces données sensibles dans leurs paramètres. Il expose et arrête les fuites de données via différentes pratiques et protocoles, renforçant ainsi la sécurité des données.

Dans cet article, découvrez la prévention contre la perte de données (DLP) et comment elle peut constituer un excellent investissement pour la stratégie commerciale.

???? Points clés à retenir:

  • La DLP est essentielle à la stratégie de sécurité d’une entreprise, car elle permet de lutter contre la perte et la mauvaise gestion des données.
  • DLP fonctionne en surveillant et en protégeant les données en transit et au repos.
  • Les menaces courantes liées aux données incluent l’extrusion, les menaces internes et la négligence.
  • Les meilleures pratiques DLP impliquent un programme centralisé, des ressources internes, une évaluation des données, une mise en œuvre par étapes, des systèmes de classification et la formation des employés.
  • Le DLP comporte trois types et vise à protéger les informations personnelles, la propriété intellectuelle et la visibilité des données.

Qu’est-ce que le DLP (Data Loss Prevention) ?

La prévention contre la perte de données, ou DLP, est une section de la stratégie de sécurité globale d’une entreprise. En plus de détecter et de prévenir la perte de données, il se concentre également sur la mauvaise gestion des données, l’exfiltration et la suppression indésirable de données sensibles.

La perte de données fait référence à la perte de fichiers essentiels après une cyberattaque. DLP fait référence aux pratiques et protocoles qui empêchent le transfert de données sensibles en dehors des paramètres organisationnels.

Avantages de la DLP

Comment fonctionne la DLP ?

La mise en œuvre du DLP permet aux entreprises d’identifier, de surveiller et d’arrêter spontanément l’exposition d’informations confidentielles.

Les entreprises doivent d’abord identifier et élaborer une politique autour des données à protéger pour déployer DLP dans leurs systèmes. Après cela, les organisations adoptent une approche proactive pour surveiller l’activité des utilisateurs.

Des mesures de protection des données sont déployées pour les données en transit actif d’un emplacement à un autre, actuellement consultées et ne déplaçant pas les données. Bien que les données au repos soient moins vulnérables que celles en mouvement, elles sont considérées comme des cibles plus rentables.

Processus de DLP

Une fois les mesures de sécurité mises en place, les organisations doivent simultanément détecter les menaces et y répondre. L’envoi d’alertes et le cryptage des données peuvent être effectués. Les formules spécifiques incluent les modèles d’expressions régulières, la gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM) et les systèmes de prévention des intrusions (IPS).

Ainsi, les entreprises peuvent détecter systématiquement les mouvements suspects et alerter automatiquement le service informatique. De plus, il existe de nombreux types de menaces contre les données auxquelles les équipes informatiques doivent se préparer.

A LIRE :  5+ meilleures applications de paiement Shopify : guide de A à Z pour les débutants !

Types courants de menaces liées aux données

Les pirates peuvent déployer des méthodes de piratage simples pour voler les données d’une organisation. Voici quelques méthodes courantes qu’ils utilisent :

Types courants de menaces liées aux données

Extrusion

Cette méthode consiste à voler des données confidentielles. Il utilise des techniques comme le phishing et différents types d’attaques de logiciels malveillants pénétrer les périmètres restreints des entreprises cibles. Les données exfiltrées courantes incluent les identifiants de connexion et la propriété intellectuelle.

Menaces internes

Ce type de menace de données se produit lorsqu’un employé actuel ou ancien utilise son accès pour déplacer des données sensibles en dehors de l’organisation. Outre les employés, les clients et toute personne ayant une transaction avec l’entreprise peuvent également devenir des menaces internes.

Négligence

L’exposition involontaire des données est également considérée comme un type de menace pour les données. L’envoi accidentel d’informations sensibles à l’extérieur de l’organisation par un employé ou un non-employé présente un danger pour l’entreprise.

La protection contre ces types courants de menaces de données est cruciale pour toute organisation afin de protéger les informations sensibles et de maintenir la sécurité de ses opérations.

Conseil de pro !

Protégez vos données en utilisant des mots de passe forts et uniques avec un gestionnaire de mots de passe, en permettant une authentification à deux facteurs, en restant informé des correctifs logiciels et en faisant attention aux liens de courrier électronique et aux pièces jointes pour éviter les menaces courantes.

Meilleures pratiques de prévention des fuites de données

La meilleure prévention contre les fuites de données est une combinaison de technologie, de contrôles du système, de sensibilisation des employés et d’éducation.

Une approche holistique et globale peut permettre aux entreprises d’économiser des milliards de dollars en pertes. Voici les différentes procédures que vous pouvez envisager :

Meilleures pratiques de prévention des fuites de données

Mise en œuvre d’un programme DLP centralisé et unique

Il est avantageux pour les entreprises d’utiliser un programme DLP solide et centralisé plutôt que des programmes de sécurité ad hoc incohérents. Un système incohérent utilisé par différents départements et unités peut conduire à une faible protection des données. Cela peut entraîner un manque de visibilité des données sur les services non pris en charge par les programmes DLP.

Évaluation des ressources internes

Les experts DLP jouent également un rôle important dans la création et l’exécution de programmes DLP. Les organisations doivent disposer d’un personnel expérimenté en analyse des risques DLP, en réponse aux violations de données, en réglementation sur la protection des données et en formation de sensibilisation DLP. Les experts DLP peuvent être des employés internes ou des consultants tiers. Ils agiront en tant que délégués à la protection des données (DPD) au titre du RGPD.

A LIRE :  Pourquoi ne puis-je pas rejoindre le monde Minecraft de mes amis ?

Inventaire et évaluation des données

L’inventaire des données est la première étape d’une organisation dans un programme DLP. Les entreprises doivent être capables de localiser toutes les données pertinentes puis d’évaluer la valeur de chacune. Une organisation doit identifier les actifs informationnels et les catégoriser en conséquence. Après cela, les équipes informatiques doivent déterminer le risque intégré à chaque donnée.

Mise en œuvre en plusieurs étapes

Les entreprises doivent déployer des programmes DLP en plusieurs étapes. La DLP est connue comme un processus à long terme, ce qui rend la priorisation importante. Il est préférable de mettre en œuvre les composants logiciels DLP dans les zones nécessitant une protection urgente plutôt que de tout déployer en même temps.

Création d’un système de classification

La création d’une taxonomie ou d’un guide de classification pour chaque type de données permet d’élaborer des politiques DLP. Le cadre de classification des données structurées et non structurées peut aider le personnel à identifier quelles données sont confidentielles, réglementées, informations personnellement identifiables (PII), propriété intellectuelle, etc.

Mise en œuvre de la politique de traitement et de remédiation des données

Après avoir créé le système de classification, créez ou mettez à jour les politiques DLP en vous concentrant sur la gestion de tous les types de données, en particulier les données sensibles. Grâce à cela, les organisations peuvent utiliser des règles préconfigurées basées sur des politiques gouvernementales telles que le RGPD. Ensuite, le DPO peut modifier les politiques pour répondre aux besoins de l’organisation.

Formation des employés

Les employés doivent être bien informés des politiques de sécurité. Les entreprises doivent mettre en œuvre une formation de sensibilisation DLP pour garantir que les employés respectent et acceptent les procédures DLP. La formation peut inclure des cours, une formation en ligne, des e-mails réguliers et des rapports écrits pour améliorer la compréhension des employés.

Un programme DLP bien structuré répond aux défis de la protection des données. Il est tout aussi important de sensibiliser les employés aux politiques de sécurité afin de garantir leur compréhension et leur respect. Cette approche pragmatique améliore la sécurité globale des données et minimise les risques pour les organisations.

Conseil de pro !

Donnez la priorité à la classification des données en définissant ce qui doit être protégé, puis en appliquant des contrôles d’accès stricts pour minimiser les risques de fuite de données.

Dernières pensées

Le DLP change la donne pour les entreprises dans l’espace numérique. Cela crée la protection dont ils ont besoin pour poursuivre leur activité. Même si les cyberattaques seront toujours présentes, des procédures telles que la DLP peuvent sauver considérablement les entreprises en période de cyber-crise.

Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, envisagez d’évaluer le DLP de votre entreprise. Vérifiez s’il est mis à jour ou s’il est temps de mettre à niveau vos systèmes.