Qu'est-ce que DKIM Record : guide de A à Z pour les débutants !

Dans cet article, je vais vous dire Qu'est-ce que l'enregistrement DKIM. donc si vous voulez en savoir plus, continuez à lire cet article. Parce que je vais vous donner des informations complètes à ce sujet.

DKIM (DomainKeys Identified Mail) est une méthode d'authentification des e-mails qui ajoute une signature cryptographique aux e-mails sortants, permettant aux destinataires de vérifier l'authenticité de l'expéditeur. Un enregistrement DKIM, stocké dans le DNS d'un domaine, comprend une clé publique permettant de valider ces signatures, d'améliorer la sécurité des e-mails et de réduire le risque de phishing. Une bonne mise en œuvre de DKIM contribue à améliorer la délivrabilité des e-mails et la réputation de l'expéditeur.

Qu'est-ce que l'enregistrement DKIMQu'est-ce que l'enregistrement DKIM

L'article d'aujourd'hui se concentre sur le même sujet, c'est-à-dire « Qu'est-ce que l'enregistrement DKIM ». Les articles contiennent chaque information nécessaire à votre connaissance.

Commençons!

Qu’est-ce que l’enregistrement DKIM ?

DKIM, qui signifie DomainKeys Identified Mail, est une méthode d'authentification de courrier électronique. Il permet à l'expéditeur d'un e-mail de le signer numériquement, permettant ainsi au destinataire de vérifier que le message a bien été envoyé par l'expéditeur revendiqué et qu'il n'a pas été modifié pendant le transport.

Un enregistrement DKIM est un enregistrement DNS (Domain Name System) associé à un domaine et contenant la clé publique utilisée pour la signature DKIM. Cette clé publique est utilisée par les destinataires d'e-mails pour vérifier la signature DKIM sur les e-mails entrants provenant de ce domaine.

L'enregistrement DKIM comprend généralement des informations telles que le sélecteur (une étiquette pour la clé publique spécifique utilisée), la clé publique elle-même et d'autres détails de configuration. La présence d'une signature DKIM valide dans un e-mail indique au serveur de messagerie du destinataire que le message n'a pas été falsifié et qu'il provient probablement de l'expéditeur revendiqué.

Voici un exemple général de ce à quoi pourrait ressembler un enregistrement DKIM dans DNS :

default._domainkey.example.com. IN TXT "v=DKIM1; k=rsa; p=MIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUAA4GNADCBiQKBgQC..."

Dans cet exemple, “défaut” est le sélecteur, “_domainkey” est une partie constante, et “exemple.com» est le domaine pour lequel l'enregistrement DKIM est créé. L'enregistrement TXT contient la version DKIM, le type de clé (RSA) et la clé publique réelle (tronquée par souci de concision). La clé publique est utilisée par les serveurs de messagerie de réception pour vérifier la signature numérique des e-mails provenant de ce domaine.

Comment créer et ajouter un enregistrement DKIM ?

La création d'un enregistrement DKIM implique de générer une paire de clés cryptographiques (publique et privée), puis de publier la clé publique en tant qu'enregistrement DNS TXT pour votre domaine. Vous trouverez ci-dessous les étapes générales pour créer un enregistrement DKIM :

  1. Générez des clés DKIM :
    • Vous pouvez utiliser un générateur de clé DKIM fourni par votre fournisseur de services de messagerie ou utiliser des outils tiers.
    • Certaines plateformes de messagerie disposent de fonctionnalités intégrées pour la génération de clés DKIM.
  2. Choisissez un sélecteur :
    • Un sélecteur est un préfixe de sous-domaine qui permet d'identifier la clé DKIM spécifique utilisée. Choisissez un sélecteur (par exemple, « par défaut » ou « s1024 ») pour votre configuration DKIM.
  3. Générer des clés :
    • Utilisez le générateur de clés DKIM pour créer une paire de clés : une clé privée (gardée secrète et utilisée pour signer les emails sortants) et une clé publique (à publier dans DNS).
  4. Copier la clé publique :
    • Récupérez la clé publique, qui est généralement une longue chaîne de caractères. Il commence généralement par « v=DKIM1 ; k=rsa; p=” et est suivi de la clé publique réelle.
  5. Accédez aux paramètres DNS :
    • Connectez-vous à votre fournisseur d'hébergement DNS ou à tout autre endroit où vous gérez les enregistrements DNS de votre domaine.
  6. Ajouter un enregistrement DKIM :
    • Créez un nouvel enregistrement TXT avec le sélecteur et les informations spécifiques au domaine.
    • Le nom de l'enregistrement TXT doit être au format : selector._domainkey.votredomaine.com.
    • La valeur doit être les informations DKIM, par exemple : «v=DKIM1; k=rsa; p=MIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUAA4GNADCBiQKBgQC… ».
  7. Sauvegarder les modifications:
    • Enregistrez les modifications apportées à vos enregistrements DNS.
  8. Temps de propagation :
    • Les modifications DNS peuvent prendre un certain temps pour se propager sur Internet. Soyez patient, car cela peut prendre de quelques minutes à 48 heures.
  9. Vérifiez la configuration DKIM :
    • Utilisez des outils en ligne pour vérifier la validité de votre configuration DKIM. Ces outils peuvent analyser les enregistrements DNS de votre domaine pour garantir que l'enregistrement DKIM est publié correctement.
  10. Testez la signature DKIM :
    • Envoyez un e-mail test depuis votre domaine et vérifiez les en-têtes de l'e-mail pour vous assurer que la signature DKIM est présente. Divers outils en ligne peuvent vous aider à analyser les en-têtes des e-mails.
A LIRE :  Guide de balisage de schéma d'événement et de résultats enrichis

comment ajouter DKIM N'oubliez pas que les étapes exactes peuvent varier en fonction de votre fournisseur d'hébergement DNS. Certains fournisseurs proposent des interfaces spécifiques pour ajouter des enregistrements DKIM, tandis que d'autres peuvent utiliser une interface plus générale pour ajouter des enregistrements TXT.

De plus, si vous utilisez un fournisseur de services de messagerie (ESP), celui-ci peut disposer d'instructions ou d'outils spécifiques pour configurer DKIM, et vous n'aurez peut-être pas besoin d'ajouter manuellement l'enregistrement à votre DNS. Consultez la documentation fournie par votre service de messagerie ou votre fournisseur d'hébergement DNS pour obtenir des instructions plus précises et spécifiques en fonction de leurs systèmes.

Avantages et inconvénients de l'utilisation de l'enregistrement DKIM

Avantages

  • Authentification par courriel: DKIM aide à authentifier l'expéditeur d'un e-mail. Il permet aux destinataires d'e-mails de vérifier qu'un e-mail a bien été envoyé par l'expéditeur revendiqué et qu'il n'a pas été falsifié pendant le transit.
  • Authentification par courriel: DKIM aide à authentifier l'expéditeur d'un e-mail. Il permet aux destinataires d'e-mails de vérifier qu'un e-mail a bien été envoyé par l'expéditeur revendiqué et qu'il n'a pas été falsifié pendant le transit.
  • Délivrabilité améliorée des e-mails: De nombreux fournisseurs de services de messagerie utilisent DKIM comme l'un des facteurs permettant de déterminer la légitimité d'un e-mail. Des enregistrements DKIM correctement configurés peuvent avoir un impact positif sur la délivrabilité des e-mails, garantissant que les e-mails légitimes sont plus susceptibles d'atteindre la boîte de réception du destinataire.
  • Protège la réputation de l'expéditeur: DKIM fait partie des mesures d'authentification qui contribuent à la réputation de l'expéditeur. Une bonne réputation d’expéditeur est cruciale pour la délivrabilité des e-mails, et DKIM contribue à établir la légitimité de l’expéditeur.
  • Sécurité améliorée des e-mails: DKIM ajoute une couche de sécurité supplémentaire aux e-mails en garantissant que le contenu n'a pas été modifié pendant le transit. Cela peut être particulièrement important pour les informations sensibles et les communications professionnelles.

Les inconvénients

  • Complexité de la configuration: La configuration de DKIM implique de générer des clés cryptographiques, d'ajouter des enregistrements DNS et d'assurer une configuration appropriée. Pour les particuliers ou les petites entreprises sans expertise technique, le processus de configuration peut être difficile.
  • Gestion des clés: Une bonne gestion des clés est essentielle pour la sécurité de DKIM. La clé privée utilisée pour signer les e-mails doit être stockée en toute sécurité, et toute compromission de cette clé pourrait potentiellement entraîner des problèmes d'intégrité des e-mails.
  • Potentiel de mauvaise configuration: Si les enregistrements DKIM ne sont pas configurés correctement, cela peut entraîner des échecs d'authentification et les e-mails légitimes peuvent être marqués comme suspects ou rejetés par les fournisseurs de messagerie.
  • Dépendance au DNS: L'efficacité du DKIM repose sur le DNS pour la publication des clés publiques. S'il y a des problèmes avec la configuration DNS ou si les enregistrements DNS ne sont pas mis à jour rapidement, cela peut affecter le processus d'authentification.
  • Ne crypte pas le contenu des e-mails: Bien que DKIM fournisse un niveau d'authentification et de vérification de l'intégrité, il ne crypte pas le contenu de l'e-mail. Si le chiffrement de bout en bout est une priorité, des mesures supplémentaires telles que S/MIME ou PGP peuvent être nécessaires.
A LIRE :  Pouvez-vous continuer à jouer après avoir battu Elden Ring ?

DKIM est un outil précieux pour l'authentification et la sécurité des e-mails, mais sa mise en œuvre réussie nécessite une configuration et une gestion minutieuses. Les avantages en termes de réduction des risques de phishing et d’amélioration de la délivrabilité des e-mails dépassent souvent les défis potentiels pour les organisations qui donnent la priorité à la sécurité et à la fiabilité des e-mails.

FAQ 🙂

Q : Qu'est-ce que le DKIM et pourquoi est-il important ?

R : DKIM, ou DomainKeys Identified Mail, est une méthode d'authentification des e-mails qui permet aux expéditeurs de signer leurs e-mails de manière cryptographique. Il permet de vérifier l'authenticité de l'expéditeur et garantit que les e-mails n'ont pas été falsifiés pendant le transit, réduisant ainsi le risque de phishing et améliorant la délivrabilité des e-mails.

Q : Comment fonctionne DKIM ?

R : DKIM fonctionne en utilisant une paire de clés cryptographiques : une clé privée pour signer les e-mails sortants et une clé publique publiée dans DNS. Le serveur de messagerie du destinataire utilise la clé publique pour vérifier la signature, garantissant ainsi que l'e-mail n'a pas été modifié et qu'il provient bien de l'expéditeur revendiqué.

Q : Comment créer un enregistrement DKIM ?

R : Pour créer un enregistrement DKIM, vous devez générer une paire de clés cryptographiques à l'aide d'un générateur de clés DKIM. Une fois générée, la clé publique est ajoutée à un enregistrement DNS TXT avec un format spécifique. Cet enregistrement est ensuite publié dans les paramètres DNS de votre domaine.

Q : DKIM peut-il empêcher tous les types de fraude par courrier électronique ?

R : Non, DKIM fait partie d'une stratégie globale d'authentification des e-mails. Bien qu’il aide à prévenir l’usurpation d’e-mails et le phishing, il ne résout pas les problèmes tels que l’ingénierie sociale ou les e-mails envoyés à partir de comptes compromis. La combinaison de DKIM avec d'autres mesures telles que DMARC et SPF améliore la sécurité globale de la messagerie.

Q : DKIM peut-il être utilisé pour le chiffrement ?

R : Non, DKIM est principalement destiné à l'authentification des e-mails et à la vérification de l'intégrité. Il ne crypte pas le contenu des e-mails. Si le chiffrement est requis, des méthodes supplémentaires telles que S/MIME ou PGP doivent être envisagées.

A lire aussi 🙂

J'espère donc que vous avez aimé cet article sur Qu'est-ce que l'enregistrement DKIM. Et si vous avez encore des questions ou des suggestions à ce sujet, vous pouvez nous le faire savoir dans la zone de commentaires ci-dessous. Merci beaucoup d'avoir lu cet article.