Comment explorer un site sans être bloqué ? [5 Easy Techniques]


Lorsque vous explorez un site, vous risquez d’être bloqué. La raison en est que plus votre logiciel automatisé visite de pages, plus il s’expose aux systèmes anti-bot adoptés par le site. Cela augmente les chances qu’ils identifient et bloquent ses demandes.

La question est : existe-t-il un moyen d’éviter ces blocages ? Oui, bien sûr, il y en a ! Dans cet article, vous verrez les techniques les plus efficaces que vous pouvez mettre en œuvre dans votre robot d'exploration Web pour éviter d'être bloqué.

Mais d’abord, voyons ce qu’est l’exploration du Web et pourquoi vous devez vous soucier des solutions anti-bots !

Qu’est-ce que l’exploration du Web ?

L'exploration du Web fait référence au processus d'exploration d'Internet par programmation pour découvrir de nouvelles pages. Les moteurs de recherche comme Google l'utilisent pour indexer toutes les pages publiques disponibles sur le Web. Un autre cas d’utilisation populaire de l’exploration du Web est le web scraping. Dans ce cas, l'exploration est appliquée à un site spécifique pour découvrir toutes les pages d'intérêt. Par exemple, pour retrouver les URL de tous les produits d’une catégorie particulière dans une plateforme e-commerce. Apprenez-en davantage sur les différences entre Exploration du Web et grattage du Web.

Habituellement, un robot d'exploration Web est un script automatisé qui ne nécessite qu'une ou plusieurs URL en entrée. Pour découvrir de nouvelles pages, il continue de suivre de nouveaux liens jusqu'à ce qu'il trouve toutes les pages qui l'intéressent. À mesure que les sites évoluent au fil du temps, il est essentiel d’effectuer fréquemment des explorations Web.

Pourquoi vous pouvez être bloqué lors de l'exploration d'un site

“La ressource la plus précieuse au monde n'est plus le pétrole, mais les données”, déclare un article de 2017 de The Economist. Cela ne devrait pas vous surprendre, car certaines des entreprises les plus valorisées au monde sont des géants de la technologie dont le cœur de métier est la donnée. Désormais, tout le monde sait à quel point les données sont précieuses.

Les entreprises souhaitent à tout prix protéger leurs données, même si elles sont accessibles publiquement sur leur site. Les données, c’est de l’argent et vous ne pouvez pas les donner gratuitement. C’est pourquoi de plus en plus de sites Web adoptent des technologies anti-bot. Leur objectif est d’empêcher les robots d’inonder un site de requêtes et d’effectuer des actions malveillantes telles que le vol de données.

Notez qu'un script de scraping, qu'il fonctionne sur une seule page ou qu'il visite plusieurs pages, est un logiciel automatisé. En d’autres termes, c’est un bot. Par conséquent, les mesures anti-bot peuvent détecter et bloquer ses demandes, l’empêchant ainsi d’accéder au site.

Lorsque vous ciblez une seule page, vous pouvez utiliser des solutions de contournement spécifiques pour contourner les systèmes anti-scraping en place. Cependant, lorsque vous ciblez de nombreuses pages comme pour l’exploration du Web, vous avez besoin d’une approche différente. Le site peut surveiller le comportement de votre script sur le site, lui donnant ainsi plus de chances de le marquer comme malveillant. De plus, différentes pages peuvent avoir différentes mesures anti-bot, ce qui rend les choses encore plus difficiles.

Voici pourquoi vous devez mettre en œuvre diverses techniques générales pour éviter d'être bloqué lors de l'exploration d'un site.

Top 5 des techniques pour éviter les blocages

Jetons un coup d'œil à certaines des techniques les plus efficaces que vous pouvez adopter dans votre logique d'exploration pour éviter d'être bloqué.

Les systèmes anti-bots, à la fois simples et avancés, se concentrent sur les demandes entrantes. Plus précisément, ils analysent les en-têtes HTTP pour déterminer si la demande est légitime ou non. Comment est-ce possible? Eh bien, jetez un œil à l’exemple ci-dessous.

C'est ce que le Agent utilisateur en-tête automatiquement défini par la version actuelle de Chrome sous Windows :
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/117.0.0.0 Safari/537.36 

La chaîne ci-dessus contient des informations sur la version du système d'exploitation, le type d'appareil et le navigateur d'où provient la demande.

Au lieu de cela, c'est le Agent utilisateur défini par défaut par demandesl'une des bibliothèques client HTTP les plus populaires :

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas difficile de savoir laquelle des deux requêtes provient d’un script automatisé.

A LIRE :  Obtenez plus de données avec Google Analytics et la console de recherche

Agent utilisateur est généralement le principal moniteur de solutions anti-bots, mais il peut également en examiner d'autres. Le moyen le plus simple d’éviter d’être bloqué à cause de cela est de définir les en-têtes réels utilisés par les navigateurs. De cette façon, vos demandes automatisées apparaîtront comme provenant d’un navigateur.

Habituellement, les bibliothèques client HTTP vous permettent d'utiliser des en-têtes personnalisés. Visitez un site comme HTTPBin pour savoir quels en-têtes votre navigateur définit par défaut. Ensuite, définissez-les dans votre client HTTP.

2. Randomisez vos demandes

Lorsqu’une requête échoue en raison d’une mesure anti-bot, vous ne pouvez pas vous attendre à la répéter telle quelle et à obtenir un résultat différent. C'est pourquoi il est si important de randomiser les requêtes dans votre code, surtout après un échec. Tout d’abord, tenez compte du fait que certaines requêtes échoueront. Alors, implémentez une logique de nouvelle tentative avec des délais d’attente aléatoires. Deuxièmement, vous devez vous assurer que la nouvelle requête aura des en-têtes différents de la précédente.

Pour rendre le suivi des requêtes d'exploration plus difficile, vous devez appliquer une logique de randomisation à chaque requête. Par exemple, vous pouvez sélectionner au hasard les valeurs d'en-tête dans une liste de valeurs réelles. Chaque requête automatisée exécutée par votre script apparaîtra désormais comme provenant d'un appareil différent.

Gardez à l’esprit que la randomisation des demandes n’est que la première étape pour éviter d’être bloqué à cause des empreintes digitales. Les technologies anti-bots plus complexes se concentrent non seulement sur les en-têtes, mais surveillent également l'adresse IP des requêtes. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez modifier dans le code, car cela dépend du périphérique sur lequel le script d'exploration est exécuté. La solution? Un proxy Web !

3. Utilisez des proxys premium

Un proxy web joue le rôle d'intermédiaire entre votre application et le site cible. Lors de l'acheminement d'une demande via un Serveur proxyce qui suit se produit :
  1. La requête faite par votre application est interceptée par le serveur proxy
  2. Le serveur proxy transmet la requête au serveur de destination
  3. Le serveur de destination répond avec les données souhaitées au serveur proxy
  4. Le serveur proxy transmet la réponse à votre application

En d’autres termes, le site cible verra vos requêtes comme provenant du serveur proxy. En particulier, le système de suivi verra l'adresse IP et l'emplacement du serveur proxy, pas le vôtre. Il s’agit d’un excellent mécanisme pour protéger la vie privée et garantir l’anonymat.

Lorsqu'il s'agit d'exploration Web, les proxys sont essentiels pour visiter plusieurs pages sans exposer votre IP. Si vous avez accès à un pool de proxys, vous pouvez répartir vos requêtes sur ceux-ci pour visiter différentes pages en parallèle. Cela entraînera une amélioration des performances.

Il existe de nombreux fournisseurs de proxy en ligne, mais tous ne sont pas fiables. En règle générale, évitez les proxys gratuits, car ils sont de courte durée et soulèvent des problèmes de collecte de données. Essayer tous les fournisseurs de proxy premium prendra des mois et vous coûtera beaucoup d’argent. Oubliez ça et optez directement pour la meilleure solution, Données lumineuses!
Les proxys de Bright Data sont disponibles dans plus de 195 pays, offrent une rotation IP et garantissent une disponibilité et un taux de réussite de 99,9 %. Dans l’ensemble, il s’agit de l’une des infrastructures proxy les plus vastes, les plus rapides et les plus efficaces du marché. En savoir plus sur les services proxy de Bright Data.

4. Évitez les pots de miel

Dans le monde de la prévention des robots, un pot de miel est un piège intentionnellement laissé sur un site pour détecter les comportements automatisés. Par exemple, il peut s'agir d'un ou plusieurs liens invisibles. Les utilisateurs humains visitant le site dans un navigateur ne pourront pas les voir. Ainsi, ils ne cliqueront jamais sur ces liens. Cependant, un script d'exploration qui analyse le contenu HTML des pages Web les traitera comme n'importe quel autre lien. Lorsque le robot suit ces liens, il est reconnu comme un robot et bloqué.

Dans certains cas, l’objectif principal des pièges honeypot n’est pas de bloquer les robots. Les développeurs peuvent créer de faux sites Web ou sections d'un site existant, les rendre attrayants pour les scrapers et créer des systèmes de suivi avancés. En conséquence, ils peuvent collecter des données sur les robots pour étudier leur comportement et former des solutions anti-bots.

A LIRE :  guide complet ! – Blog Référencement SEO – Blog Référencement SEO – Blog Référencement SEO – Blog Référencement SEO

En règle générale pour éviter d’être bloqué, évitez les liens ou sites invisibles ou suspects.

5. Utilisez un navigateur sans tête

Les scripts d'exploration s'appuient généralement sur un client HTTP pour récupérer le contenu HTML d'une page, qui est ensuite transmis à un analyseur HTML. Ensuite, vous pouvez utiliser l'API proposée par la bibliothèque d'analyse pour obtenir les données qui vous intéressent de l'arborescence DOM.

Ce processus est très différent de ce qui se produit lorsqu’un utilisateur humain visite une page Web. Dans ce cas, le navigateur effectue la requête HTTP vers l'URL spécifiée, puis restitue le contenu HTML renvoyé par le serveur.

Ainsi, les analyseurs ne restituent pas les documents HTML, contrairement aux navigateurs. En fait, seuls les navigateurs peuvent afficher des pages HTML et exécuter leur JavaScript. Les solutions anti-bots exploitent cela pour introduire des défis JavaScript que seuls les navigateurs peuvent surmonter.

La solution? UN navigateur sans tête! Si vous n'êtes pas familier avec cette technologie, ce n'est rien de plus qu'un navigateur contrôlable sans interface utilisateur. Les navigateurs Web populaires comme Chrome et Firefox prennent en charge le mode sans tête. Les bibliothèques aiment Sélénium ou dramaturge vous permettent de demander à un navigateur sans tête d'effectuer des actions spécifiques sur une page via du code, simulant l'interaction de l'utilisateur.

L'autre avantage de l'utilisation d'un navigateur sans tête est que vous pouvez oublier de définir des en-têtes réels. De plus, vous ne serez pas arrêté par les sites qui utilisent JavaScript pour la récupération de données ou la manipulation du DOM.

Conclusion

Dans cet article, vous avez appris ce qu'est l'exploration du Web et pourquoi les entreprises souhaitent l'empêcher. Vous connaissez désormais les meilleures techniques à mettre en œuvre pour éviter de vous faire bloquer.

Gardez à l'esprit que quelle que soit la sophistication de votre logique d'exploration, une solution anti-bot complète comme un WAF peut vous bloquer. La meilleure façon de contourner ce problème est celle de Bright Data Débloqueur Webune solution tout-en-un dotée de capacités permettant de résoudre les CAPTCHA, les rotations IP et le rendu JavaScript.

Merci d'avoir lu! Nous espérons que cet article vous a été utile !