Choix d’impressions – Récapitulatif du marketing numérique pour octobre 2023

Bienvenue dans l’édition d’octobre d’Impression Picks ! Ce tour d’horizon du marketing numérique vous sert de matière à réflexion de la part des experts d’Impression et de la communauté marketing au sens large. Chaque mois, nous mettrons en avant un article intéressant, un aperçu et une campagne du mois.

Ce mois-ci, nous présentons les réflexions de notre équipe stratégique, notamment : Claire Elsworth, directrice de la stratégie, Rebecca Edwards, stratège numérique principale, et Matt Roffe, consultant en stratégie numérique. Comme toujours, nous espérons que vous apprécierez le contenu et les informations que nous proposons dans le cadre de nos résumés mensuels.

Sortez du train en marche : une culture sans pieds de biche

Être honnête. En avez-vous déjà marre du mème de David Beckham ? En raison de l’alerte spoiler, il y a certainement des équipes de médias sociaux de marque qui travaillent encore sur leur réponse et sur la façon d’intégrer le message de vente d’Halloween d’une manière culturellement authentique.

Je comprends, nous voulons tous que nos marques trouvent un écho auprès de notre public. Nous voulons construire une relation ; Récemment, nous avons assisté à une multitude d’études démontrant le pouvoir des messages émotionnels dans la génération de résultats commerciaux. Mais la frontière est mince entre synergie culturelle et inauthenticité… le redoutable effet de train en marche. Les utilisateurs des réseaux sociaux peuvent sentir un faux à des kilomètres à la ronde et n’ont pas peur de se désabonner d’une marque qu’ils jugent inauthentique ou non pertinente*. Alors, comment pouvons-nous garantir que nous restons du bon côté de cette ligne ? Voici trois questions à vous poser lorsque vous élaborez votre plan de contenu social axé sur la culture :

  1. Le moment culturel ou la conversation est-il susceptible de correspondre à votre public social ?
    • Il existe toute une série d’outils d’écoute sociale qui peuvent vous aider à comprendre les données démographiques, les points d’intérêt ou les affinités communautaires des sujets et des marques, à condition que la conversation ou le suivi soit suffisamment important. Croisez cela avec celui de votre propre marque : les données suggèrent-elles que votre public comprendra ou appréciera que vous vous insériez dans ce moment culturel ?
  1. Que souhaitez-vous réaliser avec ce contenu ? Dans quel état d’esprit espérez-vous trouver votre client et lui laisser ?
    • Si vous essayez d’encourager une transaction, peut-être avec un message de vente culturellement adapté, l’angle culturel ajoute-t-il de la valeur ou du contexte au message de vente ? Nous avons tous vu une abondance d’« offres effrayantes » cette semaine, dont le contenu n’a pour la plupart rien à voir avec Halloween. N’évitez pas la culture, mais évitez les gadgets et les pieds-de-biche.
  1. Est-ce que cela sera toujours d’actualité lors de votre mise en ligne ?
    • Croyez-le ou non, le cycle Gartner-Hype (la représentation graphique de l’adoption et de la maturité de la technologie) peut aussi s’appliquer à la conversation culturelle. Ce n’est pas le cas toujours s’appliquent, et il n’est pas facile de prédire lesquels s’imposeront dans les conversations sociales dominantes une fois qu’ils auront chuté de leur apogée. La clé est d’utiliser les données d’écoute sociale pour surveiller la tendance du volume des conversations et éviter de passer en direct à proximité du creux de la désillusion. Si la tendance est à la baisse et ne s’est pas encore rétablie au moment où vous lancez la mise en ligne, vous risquez de rater la cible.
A LIRE :  Qu'est-ce que la détection et la réponse aux terminaux ? Comment ça fonctionne?

Article révisé par : Claire Elsworth


L’agence mondiale de recherche et d’analyse Mintel a publié son dernier rapport qui met en évidence les nouveautés dans le monde du comportement des consommateurs et leur impact sur le marketing et l’innovation.

Alors que nous approchons de la moitié du quatrième trimestre, beaucoup d’entre nous ont été occupés par la planification de 2024. Dans cet esprit, c’est le moment idéal pour recueillir des informations sur votre marché et votre public.

Cette dernière année a été importante. Nous avons dû surmonter les effets persistants du COVID-19, l’incertitude économique mondiale et le développement continu de technologies passionnantes – qui ont tous sans aucun doute eu un impact sur le comportement des consommateurs et sur notre réponse à cela.

Alors, qu’est-ce qui est prévu pour l’année prochaine ? Bien que je recommande de lire le rapport complet, voici les titres des principales tendances qui façonneront le paysage de la consommation pour 2024 et au-delà.

1- Être humain – Alors que 2023 a été une année énorme pour l’IA, il semble que la technologie dépassera les humains dans les prochaines années. Même si cela apportera de grands avantages, les consommateurs rechercheront toujours l’interaction humaine et apprécieront les éléments qui nous rendent si uniques : émotion, créativité, empathie, etc. Les entreprises devront trouver un équilibre entre les deux pour conquérir les consommateurs à l’avenir.

2- Plus que de l’argent – Les besoins et les priorités des consommateurs changent et évoluent constamment, mais malgré les pressions financières actuelles que beaucoup ressentent, les consommateurs continueront de réévaluer ce qui compte le plus pour eux. Les consommateurs ont des idées de plus en plus diverses sur ce qui indique ‘qualité’ dans un produit ou un service, les marques doivent donc identifier et communiquer les attributs clés qui contribuent directement à la perception de la qualité par les consommateurs et à la manière dont ils améliorent finalement le produit.

3 – Renaissance relationnelle – La combinaison de la pandémie et de l’utilisation croissante de la technologie et des écrans pendant les temps d’arrêt a entraîné une baisse des interactions sociales et des communications interpersonnelles de nombreux consommateurs. En 2024, les marques les plus performantes chercheront à sortir les consommateurs de ce vide et à trouver des moyens innovants et créatifs de rassembler les gens et de les soutenir pour contribuer à leur bien-être tout en créant des expériences positives et mémorables.

4 – Nouvelle réalité verte – Alors que l’impact de la crise climatique devient de plus en plus évident, les marques doivent aller plus loin pour prouver que leur engagement en faveur du développement durable va au-delà du simple argument de vente et devient un élément clé de leur survie. Les marques qui iront au-delà et se concentreront sur l’innovation pour créer des solutions tangibles seront les vraies gagnantes.

5 – Perspectives positives – Le monde peut parfois sembler plutôt négatif, en particulier au cours de la dernière année, où les sentiments d’incertitude ont sans doute été accrus par des facteurs politiques, financiers, technologiques et autres facteurs externes. Pour réussir l’année prochaine, les marques doivent adopter une représentation plus honnête et réaliste et offrir aux consommateurs le soutien et l’assurance nécessaires pour répondre à leurs inquiétudes ou préoccupations.

Pour mieux comprendre ces tendances intéressantes et voir comment les marques les adoptent déjà, consultez le rapport complet !

A LIRE :  5+ Créateur de chronologie gratuit pour les étudiants : Guide de A à Z pour les débutants !

Aperçu de : Rebecca Edwards


L’industrie musicale : le leader du storytelling de marque

Écouter et jouer de la musique faisait partie intégrante de mon éducation. Tout comme pour les 616,2 millions de personnes dans le monde, écouter de la musique est plus qu’une habitude de la vie quotidienne.

Au-delà de ma vie personnelle, la musique a eu une influence constante sur ma carrière et je maintiens que l’industrie musicale est l’une des meilleures (sinon LE meilleur) en matière de narration de marque. Surtout lorsqu’il s’agit d’exécution créative et numérique.

Goût musical mis à part, jetez un œil au récent album et à l’annonce du single de Green Day.

S’accumuler

La construction a commencé l’année dernière, lorsque le groupe a célébré l’anniversaire de plusieurs albums (Nimrod & Dookie). C’était leur chance de créer de l’élan et du buzz, et ils y ont excellé. Un segway fantastique pour l’événement principal : l’annonce de leur album.

Surprise et plaisir

Avance rapide jusqu’en septembre 2023. Les fans reconnaîtront la chanson « Réveillez-moi quand septembre se termine » et connaîtront le site Web qui existe depuis des années uniquement pour dire « Green Day est-il réveillé ? ». Eh bien, cette année, le groupe a répondu, outre le « oui », avec un teaser pour le nouvel album…

1er octobre

Ils ont publié sur les réseaux sociaux une vidéo du chanteur se réveillant au lit au son d’un réveil. Il regarde un calendrier avec le 24 octobre entouré au marqueur rouge. Il sonne le réveil et se recouche, tout en écoutant un teaser du nouveau single. Les fans du Green Day se réjouissent.

Semaine après semaine

Une construction progressive de courts métrages vidéo et d’UGC teasant le nouveau clip vidéo unique. Plus une accumulation progressive de détails personnalisés via CRM.

Jour de la sortie

La sortie du big bang a coïncidé avec le festival « When We Were Young » et un spectacle musical sur Amazon.

Le battage médiatique suscité par la sortie initiale semble éclipser l’intérêt porté au groupe au cours des 12 derniers mois. Ils ont déjà prévu le prochain single, alors surveillons cet espace.

Que pouvons-nous retenir et comment pourriez-vous l’appliquer au lancement d’un produit ou d’un service ?
(Applicable pour le B2C et le B2B)

Taquiner ne suffit pas. Vous devez examiner attentivement ce qui trouvera un écho auprès de vos segments d’audience. Lorsque vous planifiez du contenu teasing, demandez-vous « et alors ? », « qu’est-ce qui va inciter mon public à en fait se soucier?’.

  • Utilisez votre empreinte de marque latente

Les marques matures qui investissent dans le développement de nouveaux produits ou dans des extensions doivent tenir compte de leur empreinte latente de marque. Quels leviers historiques pourriez-vous utiliser ? Quels sont les attributs significatifs que les consommateurs apprécient chez vous ? Start-up, existe-t-il des leviers industriels ou plus culturels que vous pouvez utiliser à votre avantage ?

Si vous avez une grande histoire à raconter, prenez le temps de bien la planifier. Pensez à tous les messages clés, aux moments clés et aux meilleurs canaux d’amplification : comment s’intègrent-ils ? Quel est leur rôle dans l’histoire ?

Campagne révisée par : Matt Roffe


Surveillez nos prochains choix d’impressions en novembre pour plus d’articles, d’informations et de campagnes de marketing numérique pour inspirer votre stratégie numérique. Vous avez d’autres questions ? Entrer en contact!